Valorisation des subventions

Article mis à jour le 28/04/2020 par Johan LEBON

ÉTAT D'ENGAGEMENT DU FINANCEMENT

Dans le programme pluriannuel d’intervention du bassin porté par l’Office de l’eau, 50,4 millions d’euros sont destinés aux aides financières ;  cette enveloppe est engagée à hauteur de 94%.

L’ensemble des subventions attribuées par l’Office de l’eau Réunion depuis le début de ce nouveau cycle de programmation se répartit selon les domaines d’intervention, de la manière suivante :

Objectif Enveloppes prévisionnelles des aides financières 2016-2021(en M€)
Répartition des enveloppes par objectif Montant des subventions attribuées
Taux de programmation par objectif
Montant disponible
1. Rétablir et préserver les fonctionnalités des milieux aquatiques 0,52 M€ 1,0 % ±0,37 M€ 71,2 %0,15 M€
2. Préserver durablement la ressource en eau 15,91 M€ 31,5 % ±14,72 M€ 92,5 %1,19 M€
3. Satisfaire durablement à tous les usages de l’eau 17,18 M€ 34,1 % ±16,03 M€ 93,3 %1,14 M€
4. Lutter contre les pollutions 16,23 M€ 32,2 % ±15,67 M€ 96,5 %0,56 M€
5. Promouvoir les enjeux de l’eau pour leur appropriation par tous 0,58 M€ 1,2 % ±0,54 M€ 93,3 %0,04 M€
TOTAL ±50,42 M€ 100 % ±47,33 M€ 93,9 %3,09 M€

 

Les 47,3 millions d’euros engagés ont permis la réalisation de plus de 146 millions d’euros de travaux et d’études.

Le taux moyen d’intervention représente 45% des dépenses éligibles.
99% de la contribution ont financé les actions des  communes et de leurs regroupements ; 65% des aides financières octroyées ont permis aux services publics d’eau de répondre aux enjeux de sécurisation de l’alimentation en eau et d’amélioration de la qualité de l’eau distribuée dans les territoires ; un tiers des subventions a été consacré à des opérations relatives à la collecte des eaux usées en vue de leur traitement en station d’épuration.

Quelque 3 millions d’euros restent à mobiliser jusqu’à fin 2021 afin de soutenir les projets d’intérêt général dans le domaine de l’eau portés par les collectivités territoriales, les établissements publics, les entreprises, le monde agricole et les associations…