Le suivi des eaux côtières de La Réunion

Article mis à jour le 03/11/2020

L’Office de l’eau Réunion collecte depuis 2012 des données sur les milieux marins de l’île. Ces informations sont acquises par l’intermédiaire de 4 réseaux de suivi dont la mise en œuvre est soutenue par l’Office français de la Biodiversité. 

  1. La vitalité corallienne consiste à suivre sur les pentes externes des récifs de La Réunion l’abondance et la composition du recouvrement corallien et algal. L’Office de l’eau s’intéresse également aux autres espèces qui peuplent ces habitats comme les macro-invertébrés (oursins, holothuries, etc.) et les poissons dont la présence ou l’absence vont compléter les informations sur l’état de conservation des récifs.
  2. Le suivi des macro-invertébrés qui peuplent les fonds sablo-vaseux des côtes s’intéresse à la composition et à l’abondance des populations de larves, vers et autres crustacés en fonction de la nature des fonds. Les communautés de macro-invertébrés sont notamment sensibles aux enrichissements en matières organiques. C’est un excellent indicateur des pressions exercées par les bassins versants sur les milieux marins littoraux. 
  3. Le volet hydrologique correspond au suivi des éléments majeurs tels que la salinité, les nutriments, l’oxygène et le phytoplancton présents dans les eaux côtières de La Réunion. Ces éléments constituent en quelque sorte le milieu de vie de la faune et de la flore marine.
  4. La chimie des eaux côtières consiste à suivre les concentrations de micropolluants qui peuvent être retrouvés dans l’eau des lagons et des côtes de l’île. Des substances telles que les insecticides, les herbicides et des produits pharmaceutiques à certaines concentrations peuvent avoir des conséquences néfastes sur la faune et la flore marine.

Les données récoltées sont mises à disposition du public via le système d’information sur l’eau du Bassin Réunion administré par l’Office de l’eau et également sur la plateforme Surval océan Indien coordonnée par la Délégation Ifremer océan Indien.
L’analyse des données acquises à travers ces réseaux permet à l’Office d’évaluer l’état des eaux littorales de La Réunion en partenariat avec la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement. Cet état permet au territoire de poursuivre la planification et les orientations stratégiques déclinées dans des documents tels que le schéma directeur pour l’aménagement et la gestion de l’eau dont la gouvernance est assurée par le Comité de l’eau et de la biodiversité. 

Office de l'eau Réunion

 

 

 

À voir aussi :